3) Les codes secrets qui attisent la curiosité

La stéganographie


Comme son nom l'indique, la stéganographie ne permet pas de chiffrer, mais de cacher . Alors qu'un texte codé attire irrémédiablement l'attention, un simple texte apparaît sans intérêt .

 

Un acrostiche est un poème fondé sur une figure de style consistant en ce que les initiales de chaque vers, lues verticalement de haut en bas, composent un mot ou une expression se rapportant au sujet du poème.

 

Voici un premier exemple d'acrostiche:

 

Votre main est à prendre, elle n'a trace d'anneau
Ouvrez-la toute grande, dépliez bien les doigts
Une seule phalange, recevra ce joyau
Le seul qui rassemble les manants et les rois .
Entre toutes pépites je choisis le diamant
Zircon, Moissanite ne sont qu'imitations
Votre foi vous impose un bijou moins brillant
Or jaune ou or rose selon la tradition .
Une chose est sûre ne vous méprenez pas
Sachez je vous le jure, à la télévision
Monsieur Bernard Pivot, dirigeait un débat
Apostrophe je crois, était son émission
Entre Monseigneur Bigot et l'édile de Blois
Pour ces deux spécialistes habitués des unions
On ne peut faire de liste tellement il y a de choix .
Une seule chose résiste au temps et aux saisons
Seul l'amour persiste même sans alliance au doigt
Evidemment bien sûr que pour la religion
Rester dans la luxure, sans bague, cela ne se fait pas .

En ne prenant que les initiales de chaque vers, on obtient le message : voulez vous m'épouser

************************************************************
Puis un deuxième


A l'origine des hommes, il n'y avait pas de lois
Ne pouvaient survivre,que ceux qui étaient forts
Tellement de personnes, vivaient au fond des bois
Impossible de suivre, la voie d'un seul mentor.
Chaque femme chaque homme, dans un grand désarroi
Obéissait pour vivre, à la loi du plus fort .
N'étant pas satisfaits, ils prirent une autre voie
Scrutant partout les cieux, ils crurent y voir un signe
Tiens juste en haut ça brille, cet astre n'est pas commun
Il lui donnèrent Dieu, entre autre patronyme .
Tinrent alors des conciles, écoutèrent des tribuns
Unis dans un seul culte , sacrifièrent même des vies
Tous vénéraient un dieu, Ra pour les égyptiens
Ils passèrent des siècles, sous ces théocraties
Offrant même leur destin, à tous ces demi-dieux
Ne sachant plus combien, passa de dynasties
Ne vivant pour autant, qu'à peine plus heureux .
Ensuite vint le temps, des rois de droit divin
Lésant toujours les pauvres, les appelant leur gueux
Les prenant pour des bêtes, plus que pour des humains
Epuisés les manants, se révoltèrent contre eux
Mettant à bas le roi, sa femme et le mitron
Et ceux du jeu de paume, écrirent sur parchemin
Naquit de là un texte, sur les droits de chacun
Terminant de ce mot, cette constituion .


Ici nous pouvons lire le mot : anticonstitutionnellement

******************************************************************************************
Mon chef, est toujours en train de
travailler à son bureau avec assiduité et diligence, sans jamais
perdre son temps en jasant avec ses collègues . Jamais il ne
refuse de passer du temps pour aider les autres et malgré cela, il
termine ses projets à temps . Très souvent, il rallonge
ses heures pour terminer son travail, parfois même en sautant
les pauses café . C'est une personne qui n'a absolument aucune
vanité en dépit de ses accomplissements remarquables et de sa grande
compétence en informatique . C'est le genre d'employé de qui on
parle avec grande estime et respect, le genre de personne dont on ne
peut se passer . Je crois fermement qu'il est prêt pour la
promotion qu'il demande, considérant tout ce qu'il nous ap-
porte . L'entreprise en sortira grande gagnante .


Pour comprendre le véritable sens de la lettre il faut lire une ligne sur deux .

 

Le Morse

L'alphabet morse, ou code morse, est un code permettant de transmettre un texte à l'aide de séries d'impulsions courtes et longues.
Ce code est généralement attribué à Samuel Morse, bien que quelques personnes l'attribuent à son assistant Alfred Vail.
Inventé en 1835 pour la télégraphie, ce codage de caractères remplace chaque lettre, chiffre et signe de ponctuation par une combinaison unique de signaux. L'idée qui préside à l'élaboration du code morse est de coder les caractères fréquents avec peu de signaux, et de coder en revanche sur des séquences plus longues les caractères qui reviennent plus rarement. Par exemple, le « e », lettre très fréquente, est codé par un simple point, le plus bref de tous les signes. Les 25 autres lettres sont toutes codées sur quatre signaux au maximum, les chiffres sur cinq signaux. Les séquences plus longues correspondent à des symboles très rares : caractères spéciaux et ponctuation.
Considéré comme le précurseur des communications numériques, le code morse a depuis le 1er février 1999 été délaissé pour les communications maritimes, au profit d'un système satellitaire.
Il est cependant encore utilisé à l'heure actuelle par les militaires comme moyen de secours pour la transmission, en aviation par des systèmes de balises, pour la signalisation maritime par certains transpondeurs radar et feux. Le morse est également pratiqué par des amateurs comme de nombreux scouts et radioamateurs. Deux types d'impulsions sont utilisés : les impulsions courtes (notées « . », point) qui correspondent à une impulsion électrique de 1/4 de seconde et les longues (notées « - », trait) correspondant à une impulsion de 3/4 de seconde. Il utilise un simple signal radio non modulé et demande moins d'équipement pour envoyer et recevoir que d'autres formes de communications radio. Enfin il peut être utilisé avec un bruit de fond important, un signal faible et il demande peu de bande passante.

Le code peut être transporté via un signal radio permanent que l'on allume et éteint (onde continue), une impulsion électrique à travers un câble télégraphique, un signal mécanique ou visuel (flash lumineux).

Les opérateurs composent des messages en morse à l'aide de manipulateurs :

Manipulateur de type pioche (1904)

.

Les modèles les plus simples (pioches) ne comportent qu'une seule touche : un signal est envoyé lorsque cette dernière est enfoncée. L'opérateur doit donc calibrer lui-même la durée des points et des traits, ce qui donne à chaque émission un caractère personnel, mais demande trois ou quatre mouvements de doigt par signe.

Manipulateur morse iambique

.

Les modèles plus évolués (« iambiques ») comportent deux palets, dont l'un génère les traits, et l'autre génère les points, l'appui simultané déclenchant l'alternance point-trait. Avec un tel manipulateur, un seul mouvement de doigt suffit par caractère, et c'est un circuit logique, en général incorporé à l'émetteur, qui génère intervalles, traits et points de durées appropriées.

-->

© Burtin Anne, Burtin Hélène, Stocklouser Jordy & Wolff Emilie

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×