2) Le décryptage des codes dans les romans

Le scarabée d'or

 

Le scarabée d'or, d'Edgar Allan Poe est un roman basé sur un cryptocode. La découverte du message codé mènera à une " chasse au trésor" .Nous allons donc nous intéresser à ce cryptogramme et le décrypter, en plusieurs étapes.

 

POUR DECOUVRIR LE CODE :

Le personnage principal, William Legrand a fait chauffer le morceau de velin dans une casserole de fer-blanc. Au bout de quelques minutes, le message est apparu.

LE CODE :

53‡‡+305))6*;48264‡.)4‡);48*;+8¶60))85;1‡(;:‡*8
+83'88)5*+;46(;88*96*?;8)*‡(;485);5*+2:*‡(;4956*2
(5*-4)8¶8*;4069285);)6+8)4‡‡;1(‡9;48081;8:8‡1;48+
85;4)485+528806*81(‡9;48;(88;4‡?34;48)4‡;161;:188;‡?;

 

POUR LE DECRYPTER :

- Il faut, dans un premier temps, trouver la langue dans laquelle est écrit le cryptogramme :
dans ce livre, William Legrand présume que le code est anglais car il pense trouver le trésor d'un pirate : le capitaine Kidd. En effet, il y avait sur le velin une image qui représentait un chevreau, et, en anglais, Kid signifie chevreau. William Legrand a ainsi imaginé que l'image était en fait un rébus et a fait le rapprochement avec le capitaine Kidd. Puisque le rébus n'est possible qu'en anglais, notre héros a donc choisi de commencer à réfléchir " en anglais " .

- Ensuite, puisqu'il n'y avait pas d'espaces entre les caractères, il a relevé les lettres prédominantes et les plus rares dans le cryptogramme. Il obtient ceci :
Le caractère 8 se trouve 33 fois
                        ;                 26 
                       4                19 
                   ‡ et )              16 
                       *                 13 
                       5                12 
                       6                11 
                   + et 1              8  
                       0                  6 
                   9 et 2              5 
                    : et 3              4
                       ?                 3 
                      ¶                  2
                   - et .                7
Une liste des lettres les plus fréquentes en anglais a ensuite été dressée :
e, puis a o i d h n r s t u y c f g l m w b k p q x z.
Puisque le caractère dominant dans le cryptogramme est 8, la lettre e lui a donc été associé.

- Le mot the est le plus utilisé de la langue, il faut donc voir si il n'y a pas plusieurs fois la même combinaison de trois caractères, le 8 étant le dernier des trois. Vérification faite, il retrouve sept fois la combinaison ;48
Il peut donc supposer que le ; représente t, le 4 représente h, et le 8 représente e.

- Il peut ensuite remplacer les caractères que l'on a par les lettres supposées, et essayer de deviner les autres mots.
En laissant un espace pour l'inconnu, il obtient par exemple la suite :
t eeth


En essayant les lettres de l'alphabet pour combler l'espace, il remarque qu'il est impossible de former un mot. Il enlève donc le th on peut ainsi obtenir le mot tree (arbre). Il a donc la lettre r représenté par le caractère (.
En continuant ainsi, il retrouve plus loin, la combinaison qui correspond à the. En associant les caractères connus, il trouve :

the tree thr‡?3h the
Le mot through( par, à travers) se dégage de lui-même et lui donne trois lettres suplémentaires : ‡ = o ; ?= u ; 3= g.

- Il cherche ensuite dans le cryptogramme des combinaisons de caractères connus. Il trouve ainsi :
83(88 egree
qui peut être la terminaison de degree (degré), ce qui lui donne la lettre d représentée par +.

Quatre lettres plus loin, il a :
;46(;88*
En traduisant, il obtient :
th6rtee*
Cela suggère le mot thirteen(treize) et fournit deux lettres de plus : i et n ésentées par 6 *

Au commencement du cryptogramme, il trouve la combinaison :
53‡‡+
Traduisant comme auparavant, il obtient :
5 good
Cela montre que la première lettre est un a et que les deux premiers mots sont a good(un bon ou une bonne).

- Il dispose ensuite ses découvertes sous forme de table, cela lui fait un commencement de clef :
5 représente a
+                    d
8                    e
3                    g
4                    h
6                    i
*                    n
‡                   o
(                     r
;                     t


Ainsi, avec dix lettres des plus importantes, il réussit à reconstituer le message :
A good glass in the bishop's hostel in the devil's seat forty-one degrees and thirteen minutes northeast and by north main branch seventh limb east side shoot from the left eye of the death's-head a bee line from the through the shot fifty feet out


qu'il a traduit en français par :


Un bon verre dans l'hostel de l'évêque dans la chaise du diable quarante et un degrés et treize minutes nord-est quart de nord principale tige septième branche côté-est lâchez de l'oeil gauche de la tête de mort une ligne d'abeille de l'arbre à travers la balle cinquante pieds au large.

Voyage au centre de la Terre

Voyage au centre de la Terre, de Jules Verne est un roman, lui aussi basé sur un cryptogramme semblable au précédent.Nous allons, donc une nouvelle fois le décrypter.

 

LE CODE:

m.rnlls esreuel seecJede
sgtssmf unteief niedrke
kt,samn atrateS Saodrrn
emtnael nuaect rrilSa
Atvaar .nscrc ieaabs
ccdrmi eeutul frantu
dt,iac oseibo KediiY

POUR LE DECRYPTER:

J'écris de haut en bas les premières lettres de chaque mot et les dispose sur une ligne horizontale.Une fois les premières lettres utilisées, je prends les secondes, puis les troisièmes et ainsi de suite.

J'obtiens donc le message suivant:

messunkaSenrA.icefdoK.segnittamurtn
ecertserrette,rotaivsadua,ednecsedadne
lacartniiiluJsiratracSarbmutabiledmek
meretarcsilucoYsleffenSnl

J'écris le texte à l'envers : la première lettre devient la dernière, la seconde l'avant-dernière et ainsi de suite.

In Sneffels Yoculi craterem kem delibat
umbra Scartaris Julii intra calendas descende,
audas viator, et terrestre centrum attinges.
Kod feci. Arne Saknussem.

Ce qui peut être traduit ainsi, du latin, par :


Descends dans le cratère du Yocul de
Sneffels que l'ombre du Scartaris vient
caresser avant les calendes de Juillet,
voyageur audacieux, et tu parviendras
au centre de la terre. Ce que j'ai fait.
Arne Saknussemm.

 

 

 

-->

© Burtin Anne, Burtin Hélène, Stocklouser Jordy & Wolff Emilie

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site