2) Le chiffrement symétrique

Le chiffrement symétrique(aussi appelé chiffrement à clé privée ou chiffrement à clé secrète) consiste à utiliser la même clé pour le chiffrement et le déchiffrement.
La clé privée n'est visible et connue que par son propriétaire. Il ne faut en aucun cas que quelqu'un d'autre que le propriétaire entre en possession de celle-ci. Si une quelconque personne obtenait une clé privée qui n'est pas la sienne, elle serait alors en mesure de lire les messages chiffrés qui ne lui sont pas destinés.

Un exemple de chiffrement symétrique : le chiffre de vernam ou masque jetable.

Le masque jetable, également appelé chiffre de Vernam, est un algorithme(ensemble d'opérations et de règles opératoires données pour un calcul) de cryptographie inventé par Gilbert Vernam en 1917 et perfectionné par Joseph O. Mauborgne.
Ce chiffrement est simple, rapide et facile tant pour le codage que pour le décodage. Il est théoriquement l'un des seuls impossible à casser mais il présente tout de même d'importantes difficultés pratiques de mise en œuvre. Chaque clé ou masque n'est utilisé qu'une seule fois (d'où le nom de masque jetable), ce qui permet une très grande sécurité. De plus, le nombre de caractères de la clé doit être égal à celui du message à chiffrer.

Par un exemple, nous allons vous expliquer le principe de ce chiffrement.
Supposons que la clé aléatoire retenue( ou masque) soit :

X M C K L F P

Les deux personnes souhaitant communiquer ensemble choisissent à l'avance cette clé. Ils sont les seuls à la connaitre.

On veut chiffrer le message " BONJOUR". Pour cela, on attribue un nombre à chaque lettre, par exemple leur ordre dans l'alphabet (A=0 ; B=1 ; C=2 ; ...) .

On a donc X=23 ; M=12 ; C=2 ; K=10 ; L=11 ; F=5 ; P=15

Puis nous effectuons une addition . Si le total est supérieur à 25, on soustrait 26.

      1 (B)      14 (O)      13 (N)       9 (J)    14 (O)      20 (U)   17 (R)     message

  + 23 (X)    12 (M)       2 (C)      10 (K)    11 (L)       5 (F)    15 (P)      masque

=    24          26            15            19          25            25         32            message+masque

=    24            0            15             19          25            25           6

=      Y            A              P              S             Z              Z           G          message reçu


Le destinataire va essayer de déchiffrer le message " YAPSZZG". Il faut également ajouter 26 si nécessaire.

   24 (Y)       0 (A)       15 (P)         19(S)      25 (Z)        25 (Z)        6 (G)        message chiffré

- 23 (X)      12 (M)        2 (C)        10 (K)      11 (L)          5 (F)      15 (P)       masque

= 1             -12              13               9            14               20           -9              message chiffré - masque

= 1 (B)       14 (O)        13(N)          9 (J)       14 (O)        20 (U)      17 (R)       message déchiffré


On retrouve donc le message initial " BONJOUR".

-->

© Burtin Anne, Burtin Hélène, Stocklouser Jordy & Wolff Emilie

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site